L’INTERNAT

TROIS GROUPES DE VIE

- Celui des garçons adolescents, de la 3ème à la terminale CAP avec une salle de jeux, un salon télévision et une salle de lecture

- Celui des garçons préadolescents, de la 6ème à la 4ème, avec une salle de jeux, un salon télévision, une salle d’activités calmes (dessins, lecture,…)

- Celui des filles de la 6ème à la terminale CAP sur deux étages (l’un pour les plus jeunes l’autre pour les adolescentes), avec un salon télévision et de détente.

UNE ÉQUIPE MÉDICO-SOCIALE TRÈS PRÉSENTE

- Une infirmière et un médecin scolaire qui assurent le suivi constant des élèves.
- Une assistante sociale disponible pour les élèves et leurs familles.
- Une Conseillère d’Orientation Psychologue à l’écoute des élèves en difficulté et de leurs familles notamment sur les problématiques d’orientation.

DES AIDES AUX DEVOIRS PLUSIEURS FOIS PAR SEMAINE

- Encadrées par des enseignants éducateurs ou des assistants d’éducation, elles permettent aux élèves d’apprendre leurs leçons et de faire leurs devoirs.

UNE ACTION ÉDUCATIVE POUR LA VIE QUOTIDIENNE

- Par un dialogue, sous forme de réunion hebdomadaire au sein de chaque groupe, où toutes les questions sensibles de la vie commune sont abordées.
- Par la mise en place de sorties libres ou éducatives pour les lycéens.
- Pendant les repas qui sont servis à table (hygiène alimentaire).
- A l’égard de l’hygiène corporelle et plus généralement de la santé.
- A l’égard du sommeil (respect des temps de repos).

DES ACTIVITÉS DE LOISIRS CHAQUE SOIR ET LE MERCREDI APRÈS-MIDI

-  Danse - Théâtre - Club lecture - Jeux vidéo
-  Piscine - Cuisine - Jeux de société - Musculation
Salle informatique collège {JPEG} - Atelier journal - Randonnée pédestre - Vélos tous chemins (VTC)
-  Sports collectifs (basket, football, hockey sur gazon, rollers, tennis de table, volley-ball,…)

QUEL COÛT POUR LES FAMILLES ?

Les frais de pension ou de demi-pension, payables par trimestre, peuvent faire l’objet d’une prise en charge partielle ou totale en fonction des revenus de la famille par l’intermédiaire de « la bourse des lycées » et de l’attribution de « parts d’exonération ».